Parti socialisteParti Socialiste EuropéenLes Jeunes SocialistesLa coopol

Archive pour la catégorie ‘INFOS’

MANSCOUR répond à Lisa DAVID sur la Directive secret des affaires

03-05-2016
LJM-intérieur-PE-Strasbourg-3
Vote de LJM du 14/04/16 sur la directive secret des affaires-Droit de réponse à Lisa DAVID Free Pawol
Dans un article publié le 1er mai dernier sur le site d’information freepawol.com, la journaliste Lisa David porte des propos d’une violence rare à mon encontre. Face à ces allégations, sur un sujet ô combien important, je ne saurais rester silencieux.
Protéger les journalistes, leurs sources, les ONG et les lanceurs d’alerte, ainsi que le droit à l’information des citoyens… Ensemble, les membres de la Délégation Socialiste Française au Parlement européen se sont mobilisés dès la présentation du projet de directive sur le secret des affaires avec des objectifs très clairs.
Poursuivre ces objectifs est plus honorable que la posture facile et stérile du rejet, c’est pourquoi les socialistes européens ont apporté des améliorations au texte. Elles font de cette directive un véritable progrès par rapport à l’état actuel du droit.
Rappelons que seuls cinq États membres de l’UE disposent d’une législation spécifique sur la protection des lanceurs d’alerte ; pire, sept d’entre eux ne les protègent pas du tout. C’est le cas du Luxembourg par exemple, où Antoine Deltour – qui a révélé le scandale LuxLeaks – est actuellement poursuivi. J’appelle d’ailleurs les ultramarins à joindre leurs voix en soutenant, comme moi, la pétition de soutien à ce lanceur d’alerte français (https://support-antoine.org/).
Le fait est que pour les journalistes et lanceurs d’alerte de ces pays, cette directive constitue une avancée considérable, tout simplement. Certains voudraient ne rien faire pour les habitants de ces pays ? Pas nous ! C’est justement grâce à l’action décisive des socialistes et démocrates, que tout un chacun en Europe sera protégé en cas de divulgation de secrets d’affaires « dans l’intérêt public ».
Les révélations sur les Panama Papers tomberaient ainsi dans le champ de la nouvelle directive, et le consortium de journalistes à l’origine de la révélation de ces fraudes serait donc couvert et ne pourrait en aucun cas être poursuivi ni condamné.
De nombreuses organisations ne s’y sont d’ailleurs pas trompées et ont salué notre travail. C’est le cas de la Fédération Européenne des Journalistes (FEJ), de l’ensemble des fédérations européennes des éditeurs de presse (EMMA et ENPA) et de l’Union Européenne de Radiotélévision (UER-EBU). Aussi, lorsque Lisa David met en avant la position de Reporters Sans Frontières (RSF) sur ce texte tant décrié, je lui réponds que cette même ONG a collaboré à l’examen de ce texte, et souligné l’importance des résultats que les eurodéputés socialistes ont obtenus dans un communiqué de presse daté du 2 février dernier (http://europeanjournalists.org/fr/2016/02/04/des-protections-journalistiques-dans-la-directive-sur-le-secret-des-affaires/

).

Si l’actuelle proposition de directive ne traite pas, il est vrai, toutes les difficultés auxquelles peuvent faire face les lanceurs d’alerte, c’est tout simplement parce que ce texte ne leur était pas spécifiquement dédié. C’est pourquoi j’ai exigé, comme tous mes collègues socialistes, qu’un texte spécifique leur soit consacré : l’Europe doit garantir une protection aux salariés – du public comme du privé -, aux consultants, et aux dirigeants – en interne comme en externe -, en renversant notamment la charge de la preuve et en offrant une compensation en cas de représailles de la part de l’entreprise concernée.
En attendant une protection européenne des lanceurs d’alerte, la directive « secret des affaires » constitue, je le répète, une avancée réelle. Elle permettra de protéger des emplois, des technologies, des investissements tout en luttant contre l’espionnage industriel : c’est sa raison d’être, alors que 20 % des entreprises ont subi au moins une tentative d’espionnage (Alstom Power, DuPont de Nemours, Michelin, Valeo, AMSC, récemment). Les PME et les start-ups sont les plus frappées car les grands groupes ont davantage les moyens de se protéger contre ces pratiques.
Les socialistes ont œuvré à la réécriture de ce texte pour qu’il protège la liberté d’informer, les journalistes et leurs sources, tout en défendant l’emploi, l’industrie et l’innovation en Europe. C’est donc en toute responsabilité que j’ai voté en faveur de cette directive, tout en maintenant la pression sur la Commission européenne afin d’obtenir un texte spécifique pour les lanceurs d’alerte.
Louis-Joseph MANSCOUR
Député Européen

Décès d’Emmanuel SYLVESTRE

29-04-2016

logo-custom-ps-social

Fort de France le 25 avril 2016

Décès d’Emmanuel SYLVESTRE

 La Fédération Socialiste de Martinique rend hommage à Emmanuel SYLVESTRE, 1er Adjoint au Maire de DUCOS, décédé brutalement le 24 avril à l’âge de 62 ans.

Cet ancien enseignant, homme vertical et intègre, militant socialiste qui a accompagné des camarades à DUCOS tels que Lucien CILLA, Louis-Joseph DOGUE, n’a eu de cesse d’œuvrer pour son pays et pour sa ville de DUCOS.

La Fédération Socialiste de Martinique adresse ses condoléances à sa famille, à ses proches et à ses camarades militants.

 

Frédérick BERET

 Premier Secrétaire Fédéral

 

 

COMMUNIQUE: loi visant à renforcer la lutte contre le système prostitutionnel et l’accompagnement des personnes prostituées.

21-04-2016

logo-custom-ps-social

Fort de France le 11 avril 2016

La Fédération Socialiste de Martinique prend acte avec beaucoup de satisfaction de l’adoption de la loi ayant pour objectif de renforcer la lutte contre les réseaux de prostitution et de traite des êtres humains, et à instituer des droits nouveaux pour les personnes prostituées, mais aussi à responsabiliser les clients.

Cette loi permet d’avoir un autre regard sur la prostitution et sur la réalité de la violence qui l’entoure ; elle libère aussi les prostitués(es) du statut de délinquants(es) qui les enferme ; elle fait incontestablement avancer les droits des femmes qui sont de loin les plus nombreuses victimes de ce système esclavagiste.

La Fédération Socialiste de Martinique appelle de ses vœux une entrée en vigueur de cette loi très rapidement.

 

                                                                                                     Frédérick BERET

                                                           Premier Secrétaire Fédéral

 

 

Communiqué: révision du Régime Général d’Exemption par Catégorie

LJM-intérieur-PE-Strasbourg-3

Communiqué de presse du 13 avril 2016

La révision du RGEC au cœur de la rencontre entre la Délégation Socialiste Française et le Président de la Commission européenne

 
Le Président de la Commission européenne, Jean Claude Juncker accompagné de Pierre Moscovici, commissaire européen pour les Affaires économiques et financières, a rencontré, ce mardi 12 avril 2016, les membres de la délégation socialiste française du Parlement européen. Au cours de cette séance de travail, Louis-Joseph MANSCOUR n’a pas manqué d’attirer l’attention du Président Junker, sur la révision des règles en matière d’aides d’État à travers le Règlement Général d’Exemption par Catégorie (RGEC) en vigueur depuis juillet 2014.
Le Président de la Commission européenne s’est montré rassurant quant à la sécurisation de ce dispositif qui inquiète les socioprofessionnels ultramarins. Il a par ailleurs informé les membres d’une rencontre prochaine avec les Présidents des Régions Ultrapériphériques (RUP); rencontre qui devrait permettre d’approfondir la question des mesures en matière d’aides d’État pour une meilleure prise compte des spécificités des entreprises ultramarines lors de la révision du RGEC.
Ces propos vont dans le sens de la réponse récemment apportée par la Commissaire à la concurrence Mme Vestager à une question écrite posée par le député européen Louis-Joseph MANSCOUR en mars dernier. En effet, la Commission européenne reconnait que les dispositions actuellement en vigueur sont difficiles à appliquer en pratique et assure par conséquent qu’une version définitive du règlement sera adoptée durant le premier semestre de 2017.

« Soutien à la mobilisation citoyenne des Mahorais »

LJM-intérieur-PE-Strasbourg-3

 

Communiqué de presse du 19 avril 2016

 

 
 Soutien à la mobilisation citoyenne des Mahorais

 

 
Depuis deux semaines, la population Mahoraise vit une période difficile et incertaine. L’opération « Journée île morte » de ce mardi 19 avril 2016 qui a réuni des milliers de personnes dans les rues de Mamoudzou pour dénoncer la violence et l’insécurité à Mayotte a été l’expression d’un profond désir de changement.
« Je ne saurais rester insensible à ce mouvement de mobilisation des citoyens Mahorais face à leurs revendications  » souligne le député européen martiniquais Louis-Joseph MANSCOUR.
En effet, Mayotte connait de graves problèmes: violence, chômage, cherté de la vie… « À cela, s’ajoute une pression migratoire très forte et un accès problématique à la scolarisation » précise Louis Joseph MANSCOUR; « Le gouvernement doit rester attentif aux problématiques de ce territoire dont les aspirations sont légitimes ».
« Député européen de la circonscription Outre-mer, j’apporte mon entier soutien aux populations locales qui aspirent à mieux vivre et serai l’un de leurs ambassadeurs auprès de l’Union européenne pour la défense de leurs intérêts bien compris. » conclut l’eurodéputé socialiste.

Communiqué: Urgence Santé

logo-custom-ps-social

Fort de France le 21 avril 2016

URGENCE SANTE

 

Suite à une rencontre entre l’Intersyndicale de la santé (S.A.S.M., U.G.T.M., C.G.T.M.,) et le Conseil Fédéral,

La Fédération Socialiste de Martinique constate la dégradation sans précédent de l’offre de soins dans le secteur public, qui entraine un risque majeur pour notre population notamment les plus fragiles.

La fusion créant le C.H.U.M. n’a fait qu’amplifier cette dégradation.

Le projet médical du C.H.U.M. qui a été voté ne répond pas aux besoins de nos concitoyens.

La Fédération Socialiste de Martinique dénonce cette situation sans précédent, et réclame donc un projet proposant une vision globale de la santé adaptée à notre contexte insulaire ; une solidarité sans faille doit nous permettre de réaliser un véritable plan Marshall pour la santé en Martinique.

MOBILISONS NOUS TOUS POUR UNE QUALITE DES SOINS A LA HAUTEUR DES ENJEUX

 

 

Frédérick BERET 

Premier Secrétaire Fédéral

Causerie-débat: 70 ans de Départementalisation

La Fédération Socialiste de Martinique invite tous ses militants et sympathisants ainsi que l’ensemble des martiniquais à participer à la causerie-débat intitulée

               ‘’ 1946-2016 : 70 ans de Départementalisation’’

Qu’elle organise Le vendredi  22  avril  2016  de  18h00  à  22h00  à  l’Hôtel  L’Impératrice (4ème étage) à Fort de France ,

avec  la participation  de Justin DANIEL,  Professeur en Sciences politiques.

 

 

La FSM rencontre les pompiers

18-02-2016

Mercredi 17 février 2016, Frédérick BERET Premier Fédéral, avec les conseillers fédéraux ont reçu monsieur Teddy DELLERAY membre de la C.G.T.M sapeur-pompier pour échanger sur le mouvement de grève que connait le corps des sapeurs-pompier en Martinique.
Lors de cet échange, Monsieur DELLERAY a mis l’accent sur le manque criant de matériels pour intervenir

 10644301_10207434923062904_8373915583667523087_o12716089_10207434914382687_8365184839523508652_o

Le journal des socialistes

12-02-2016

1 (3) le FLASH infos n°7 est sorti. (disponible à la Fédération)

La F.S.M. salue la mémoire de Siméon SALPETRIER

12-01-2016

1 (8)