Parti socialisteParti Socialiste EuropéenLes Jeunes SocialistesLa coopol

Archive pour octobre 2018

Communiqué: Organisation du transport scolaire pour les maternelles

11-10-2018

Un enfant a perdu la vie dans des conditions ineffables, dramatiques et douloureuses. Nous nous inclinons devant la douleur de sa famille, de ses proches et de la communauté scolaire.

Si la gravité de cet évènement impose la plus grande pudeur, par respect pour les proches de ce petit garçon, parti trop tôt, elle commande aussi que des solutions immédiates soient trouvées. Parce que les parents confient leur enfant à des tiers, dans les cars, à l’école, dans les clubs sportifs…, ils attendent que ceux-ci soient traités avec la toute la bienveillance et la sécurité que suggère leur forte vulnérabilité.

Il existe des solutions pour que ce drame ne se produise plus jamais et notamment, la mise à disposition, dans les bus, des personnels ATSEM (agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles).

A ceux qui opposeraient l’argument des contraintes budgétaires, l’impact sur le coût du service, tant pour les familles, que pour la collectivité organisatrice des transports et donc du contribuable martiniquais, nous répondons : ‘‘Il n’est point de sacrifice et d’effort que nous ne puissions consentir à faire pour les enfants. Les aider à grandir est la mission des adultes elle réussira à mesure que nous gagnerons en bienveillance et en progrès social’’.

Ce dispositif a fait ses preuves dans les communes où il a été mis en œuvre. Cette présence de personnels formés, rassurante pour les parents et les enfants qui connaissent ces agents municipaux, est aisée à mettre en place par la concertation. Si cette solution n’est pas retenue, il conviendra d’en élaborer une autre.

Rappelons qu’à compter de septembre 2019, la scolarisation dès 3 ans est rendue obligatoire. L’organisation des services de transport scolaire pour les maternelles, aujourd’hui facultative, deviendra alors, elle aussi, obligatoire.

La Fédération socialiste de Martinique :

  • Invite donc les acteurs publics de la petite enfance et des transports à se réunir sans délai afin de définir cette politique d’accompagnement dans les transports publics scolaires, à l’endroit de nos plus petits.
  • Propose que cet accompagnement devienne systématique voir obligatoire.

La Première Secrétaire,

Béatrice  BELLAY