Parti socialisteParti Socialiste EuropéenLes Jeunes SocialistesLa coopol

Rencontre avec George PAU-LANGEVIN- Ministre des Outre-mer

08-09-2015

Ce jeudi 3 septembre 2015, le député européen Louis-Joseph MANSCOUR s’est entretenu avec la Ministre des Outre-mer Madame George PAU-LANGEVIN.

 Deux sujets importants de l’actualité européenne ont été évoqués : la grave crise des migrants, que traversent actuellement les États-membres de l’Union Européenne et  la sécurisation de l’encadrement communautaire de l’octroi de mer.

«L’ampleur du drame humanitaire vécu par les migrants en mer Méditerranée et dans les Balkans, touche, selon moi, au fondement même des valeurs humaines à l’origine de l’Union Européenne. Cette situation exige des mesures européennes d’urgence et de long terme, à l’instar de la proposition décisive du Président François Hollande pour un mécanisme permanent de répartition des migrants entre États-membres ».

En ce qui concerne la procédure temporaire d’exemption de notification de l’octroi de mer proposée par la Commission, le député Louis-Joseph MANSCOUR fait part des inquiétudes qu’à fait naitre un tel dispositif auprès des socio-professionnels et de la nécessité d’incorporer dans le RGEC des propositions législatives à même de garantir l’encadrement juridique pérenne indispensable à nos entreprises.

Certains sujets nationaux ont également été abordés durant cet entretien. La problématique de l’égalité réelle a fait l’objet d’un échange approfondi. « La mise en œuvre de l’égalité réelle est un chantier ardu mais nécessaire afin que l’égalité dans toutes ses dimensions (économique, politique, sociale, culturelle…) devienne une réalité pour tous les citoyens français métropolitains et ultramarins. L’exemple de certaines procédures de nomination au sein de l’éducation nationale mérite des aménagements. J’en veux pour preuve les nombreux cas d’enseignants-stagiaires ou néo titulaires ultramarins qui, après de nombreuses années d’enseignement dans leur région, se voient imposer une affectation en métropole, faisant fi des situations personnelles et familiales des intéressés. »

conclut l’eurodéputé.

Répondre

Pas de commentaire