Parti socialisteParti Socialiste EuropéenLes Jeunes SocialistesLa coopol

Université Antilles Guyane

18-11-2013

DSC_0027_pp 1

Mardi 12 novembre 2013

La Fédération Socialiste de Martinique suite à la décision de la ministre de l’enseignement supérieur, Madame Geneviève FIORASO, tient à préciser qu’il s’agissait avant tout pour le gouvernement socialiste de répondre à une urgence car le campus universitaire de Guyane était bloqué.

Contrairement aux propos du député Alfred MARIE-JEANNE, et comme l’a exprimé le Ministre des outremer Victorin LUREL, « Il ne s’agit pas de démantèlement ni de procédure anti-démocratique », mais de « répondre  à une situation d’urgence ». Le gouvernement de Jean-Marc AYRAULT par la voix de son ministre Victorin LUREL en appelle donc à une concertation en appelant de ses vœux à recevoir tous les parlementaires en insistant sur le fait qu’aucune décision ne sera prise sans l’accord préalable des élus, des autorités académiques, et des  collectivités territoriales.

La F.S.M. pense ainsi qu’un rattrapage du pôle universitaire de la Guyane est indispensable au vue des retards accumulés et de ses handicaps structurels, cependant il faut garder une gouvernance globale permettant d’avoir une taille critique. »

Répondre

Pas de commentaire