Parti socialisteParti Socialiste EuropéenLes Jeunes SocialistesLa coopol

GLONDU REPOND à OCCOLIER

30-01-2010

A l’occasion de son passage sur politix, R. OCCOLIER a parlé de trahison de ses camarades de la direction du parti.
La question qu’il faudrait se poser aujourd’hui, c’est de savoir qui a trahi qui.

Afin d’avoir des éléments de réponse, et de se faire une idée précise sur la réponse à apporter à cette question, il convient de se remémorer un certain nombre de décisions prises par R. OCCOLIER au cours des derniers mois.
Même si il y en a eu d’autres avant, je me contenterai de démarrer à la veille du congrès des élus provoqué par AMJ, le 18 décembre 2008.

En effet lors d’une réunion du conseil fédéral le 17 décembre 2008, les élus socialistes du congrès, suite à l’interrogation des camarades, ont promis de s’abstenir de voter pour le 74 le lendemain. A l’occasion de ce conseil fédéral, L.J MANSCOUR disait, à juste titre, que AMJ mettait la charrue avant les boeufs en appelant à voter pour un contenant (l’art 74) sans en connaître le contenu (les compétences).
Le lendemain, afin de préserver ses intérêts personnels, R.OCCOLIER a convaincu ses camarades de la nécessité de voter oui à l’art 74, et à trahir la parole donné la veille.

Par la suite, à l’occasion des élections Européennes, après avoir reçu en grande pompe M.DEGRANDMAISON candidate sur une liste de gauche, quelques jours au préalable, R.OCCOLIER n’a même pas daigné saluer le camarade P.TIROLLIEN venu de GUADELOUPE participer à un meeting au VAUCLIN, alors que nos amis du PPM (D.LAGUERRE, C. CONCONNE….) avaient fait le déplacement de FDF.

Pour en finir, et ne pas être trop long, je citerai la campagne pour la consultation du 10 janvier au cours de laquelle R.OCCOLIER a clairement manifesté son désaccord avec le chois de plus de 91% des militants , en refusant de prendre part à la campagne pour le non.

A partir de ces informations, je pense que l’électeur avisé doit être en mesure d’apporter une réponse objective à la question posée en préambule.

Enfin, puisque j’ai été personnellement mis en cause (« le camarade Rre-Pilote ») dans les propos de R.OCCOLIER, je rajouterai qu’il avait quitté la FSM bien avant ce désaveux, puisque aucun des militants du VAUCLIN y compris lui-même, en dehors de M.LANOIX, n’a payé de cotisation en 2009. Je sais qu’ils pouvaient se mettre à jour juste avant de voter, mais je n’ai reçu à ce jour aucune cotisation du VAUCLIN, ce qui pourrait laisser penser qu’en plus de trahir, il tricherait avec ses camarades, puisque 39 militants ont voté pour lui au Vauclin le 22 janvier.

Je n’en dirai pas plus pour ce qui concerne les cotisations d’élu nos réglées depuis belle lurette.

Pour conclure, je dirai que le vers était dans le fruit, il s’en est allé, bon vent, et que la FSM se mette au travail pour faire ses propositions d’avenir pour le pays Martinique.

Georges GLONDU
Trésorier Fédéral

Répondre

Pas de commentaire